Née dans le Brabant Wallon, région mythique de la non moins improbable Belgique, la légende des Stoempers est en marche.
Trois compagnons de route amoureux de ces musiques qui ont voyagé du Mississippi à la Dyle* en passant par les bars les mieux
fréquentés et les palaces les plus louches,
composent et interprètent des chansons en français.
Chaloupant entre blues et rumba, flirtant avec un tango ou s’amourachant d’un air klezmer,
ils vous causeront d’un certain «Hopital St James», de Jane perdue dans sa «Wallonie Jungle», d’un «Train pourri», de «Bobonne
Blues» ou de la torride «Dolorès».
Entre le rire et les larmes, ils joueront jusqu’à plus soif pour atteindre des lendemains qui chantent. Heureusement, les nuits sont longues.

*Dyle: rivière de Belgique et affluent du Rupel, appartenant au bassin de l’Escaut. Elle prend sa source à Houtain-le-Val, ancienne commune de l’entité de Genappe dans le Brabant wallon.
Le Mississippi est généralement plus connu.

LES TROIS COMPAGNONS :

PIERRE LARIVIERE
chant, guitare, banjo, harmonica et d'autres choses.
Sculpteur de ferrailles, poète de la récupération et éveilleur de sourires, Pierre promène sa fantaisie tranquille dans cette drôle de vie depuis 1951. Il a la nostalgie des téléphones en bakélite (n'essayez pas de le joindre sur un portable !), des westerns et de la télévision en noir et blanc. Amoureux du blues et de la musique cajun, il rêvait depuis l'enfance de chanter dans un groupe. Il était temps de s'y mettre. C'est chose faite.

DOMINIQUE MAES
clarinette et clarinette basse
Ecrivain et dessinateur pour les petits et les grands, raconteur d'histoires toujours en quête de territoires créatifs libres, il s'est rendu compte à quarante ans qu'il était temps de poursuivre ses vieux rêves musicaux. Passant du jazz au klezmer, de la musique baroque à celle du cirque, des mots aux notes, il est gourmand de bien des choses et aime partager avec de vrais amis, les joies de l'existence. A 55 ans, il se dit souvent que tout commence.


DIDIER ROUSSEAU
contrebasse et basse électrique.
Sculpteur et tailleur de pierre, il voue depuis sa jeunesse, une admiration et un grand respect pour ce matériaux qu'il aime intégrer le plus naturellement possible dans un environnement. Il développe la même pensée en musique où sa contrebasse apporte la rondeur et la chaleur du son en s'intégrant dans l'ensemble d'un morceau. L'homme robuste de 55 ans a la pudeur des grands sensibles.